Marronages

Identité visuelle du Projet de revue « Marronages » de l’Université de Nanterre.

Extrait :

Revue Marronnages: Les questions raciales au crible des sciences sociales

Qu’est-ce que Marronnages ?

Marronnages se positionne plus spécifiquement comme une revue francophone de sciences sociales consacrée à l’analyse de la race, des racismes et de l’ethnicité dans le monde contemporain. Elle vise à offrir un forum académique interdisciplinaire à des recherches inédites au croisement de la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, la science politique, l’économie et la gestion, la géographie, la théorie sociale, les études de genre, les sciences juridiques, les sciences de l’environnement et la psychologie sociale. […]

Pourquoi Marronnages ?

Un spectre hante le monde du XXIe siècle : le spectre de la race. Cette question constitue un enjeu social et politique majeur de l’histoire de l’humanité depuis des siècles et elle l’est toujours en ce début de siècle, en prenant la forme de régimes de racialisation différents selon les contextes historiques et géographiques. Les logiques de racialisation visant des groupes minoritaires peuvent en effet s’appuyer sur des signes variés selon le temps et l’espace : couleur de peau (racisme anti-noirs, colorisme, etc.), religion (antisémitisme, islamophobie, etc.), ethnicité (racismes anti-arabes, anti-asiatiques, anti-roms, anti-gitans, etc.), nationalité (par exemple les racismes anti-Italiens ou anti-Portugais en Suisse, en France ou en Belgique), etc. Dans le même mouvement, la construction d’une frontière raciale dessine les contours d’une blanchité (whiteness) qui assigne d’autres groupes à un statut social supérieur. Quels que soient les régimes de racialisation, ceux-ci se situent à l’intersection des rapports sociaux de classe, de genre, d’âge ou de sexualité, et ne peuvent être séparés analytiquement des autres formes de domination. […]

Lien du site : Marronages